Sélectionner une page

L’origine du mot est anglaise (to slam) : claquer. En 1986 au Mills Bar Tavern de Chicago, Marc Smith, un ouvrier en bâtiment, organise des tournois de poésie : des gens déclament un texte sur une scène et le public note leur prestation. C’est la naissance du slam. Une décennie plus tard, la discipline émerge en Europe, au café Club-club de Paris. Art collectif? Libre expression? Revendication sociale? Poésie orale? Tant de définitions pourraient caractériser le slam. Mais personne n’est encore parvenu à définir une fois pour toutes ce qu’est exactement cette discipline. Il y a pourtant une chose sur laquelle tout le monde s’accorde: Marc Smith a créé le slam pour rendre la poésie au peuple.